Jardins - Parcs

Eyrignac et ses Jardins

Eyrignac et ses Jardins sont situés à Salignac-Eyvigues, en Dordogne, dans le Périgord noir et sont de typiques jardins à la française. Inscrits à la liste supplémentaire des Monuments Historiques des XVIIe etXVIII siècles. Ils sont situés non loin des Grottes de Lascaux et de Sarlat.

Ces jardins furent créés à l’origine au XVIIIe siècle, dans le style très particulier des jardins à la française.

Ils ont été transmis en héritage par les fils et les filles de la même famille depuis cinq cents ans : vingt-deux générations se sont succédé depuis la construction du premier « castel ».Le manoir actuel fut reconstruit par Antoine de Costes de la Calprenède au xviie siècle sur les ruines de l’ancien repaire noble.

Uniques en leur genre, les Jardins d’Eyrignac en Périgord ont été composés il y a plus de quarante ans dans l’esprit de la Renaissance italienne. Gilles Sermadiras, père du propriétaire actuel, s’est attaché à recréer un jardin de topiaires tel que l’on pourrait l’imaginer il y a quatre siècles.

Ce jardin à la française, situé au centre du Périgord noir, se décline dans toutes les teintes de vert : ifs, buis, charmes et cyprès sont les essences principales du jardin. Les formes très géométriques et les allées très rectilignes sont taillés à la main  et rappellent le style d’origine.

Ce sont les volumes des topiaires qui font la spécificité d’Eyrignac : sculptures végétales, chambres de verdure, broderies de buis, parterre à la française, etc. La diversité des formes n’en reste pas moins en harmonie avec les lignes architecturales du manoir et du domaine naturel préservé (de deux cents hectares) qui l’entoure.

Ces jardins mêlent l’équilibre classique et structuré des jardins français avec les mouvements et la fantaisie de la lointaine Renaissance italienne. Les buis, les ifs et les charmes, taillés en topiaires, représentent dans ce jardin le « nec plus ultra » de ce qu’il est possible de faire en la matière.